Pour les locataires, un déménagement est source de stress. Vous pouvez éviter d’autres fardeaux en préparant correctement la sortie de l’appartement. Nos conseils vous aident à faire en sorte que l’ancien appartement ne devienne pas un lieu de crise entre le locataire et le propriétaire.

Tous les points qui remportent l’adhésion des deux parties ne doivent pas être contestés. Adressez-vous au plus tôt à votre propriétaire si vous avez des questions ou des doutes concernant la remise de l’appartement. Les points ci-après permettent de restituer votre appartement sans problème :

Restitution de la chose louée

La remise de l’appartement se fait généralement le dernier jour du contrat de bail. Le propriétaire et le locataire peuvent d’un commun accord convenir d’une autre date. Toutes les clés doivent être remises au propriétaire.

Nettoyage

Les pièces de vie et annexes, telles que la cave, le grenier ou le garage, doivent avoir été entièrement vidées. L’appartement doit être nettoyé de fond en comble, y compris les fenêtres, les volets, les stores etc. Les moquettes doivent être shampouinées. Il faut porter une attention particulière à la cuisine et la salle de bains, où il convient d’éliminer tous les dépôts de gras ou de tartre.

Si vous mandatez une entreprise de nettoyage, insistez pour bénéficier d’une garantie de réception et de la présence d’un représentant de l’entreprise lors de la remise.

Remise en état

Le locataire est responsable du « petit entretien ». Les pommeaux de douche défectueux, les porte-brosses à dents manquants, les trous dans les murs etc. doivent être remplacés ou réparés par le locataire. C’est également à lui de payer pour les équipements endommagés dans l’appartement.

Si le locataire suivant n’est pas prêt à accepter les modifications faites par le locataire précédent, comme par ex. ses peintures ou ses revêtements de sol, il faut les remettre dans leur état d’origine. Attention : le locataire suivant est responsable à son tour pour la remise en état.

Usure excessive

L’usure de la chose louée est compensée par le loyer. Si l’usure est supérieure à la moyenne, on parle d’usure excessive et le locataire peut être tenu pour responsable, par exemple en cas de brûlures sur une moquette, des papiers peints barbouillés, des rayures, de traces de nicotine, etc. Dans ce cas, le locataire est responsable pour la durée de vie restante des équipements concernés, ce qui signifie que le propriétaire peut exiger la remise en état complète aux frais du locataire.

État des lieux de sortie

On établit généralement un état des lieux de sortie lors de la remise. On y consigne les défauts ainsi que celui qui en porte la responsabilité. Si le locataire conteste un défaut, il faut le consigner dans cet état des lieux. Les défauts non visibles lors de cette inspection peuvent être signalés par le propriétaire dans un délai de 14 jours. Les déductions sur la caution pour les réparations doivent être décomptées sous 30 jours.

Aide d’experts

Le locataire et le propriétaire peuvent se faire aider par un expert pour la remise d’une chose louée. Ce dernier vérifie la présence d’éventuels vices et tente de trouver un terrain d’entente entre les parties en cas de litige.