Sur le marché du logement, la concurrence est rude. Le portail immobilier suisse newhome offre des solutions innovantes qui aident aussi bien ceux qui proposent des logements que ceux qui en recherchent à arriver à leurs fins. Grâce à la technologie 3D, vous êtes enfin en mesure d’inspecter les logements sans en visiter aucun. Lisez ici l’interview menée avec les deux dirigeants de la société.

« Kaspar Helfrich & Jean-Pierre Valenghi »

Qu’est-ce qui différencie newhome des autres portails de l’immobilier?

Jean-Pierre Valenghi: Sur le plan régional, newhome est le portail immobilier le plus présent. C’est lui qui a déjà le plus grand nombre d’annonces dans 14 cantons. Nous sommes aujourd’hui le plus grand portail immobilier gratuit de Suisse.

Pourquoi la Banque Cantonale opère-t-elle une plateforme telle que newhome?

JPV: Les banques cantonales ont trois objectifs avec la plateforme. D’un côté, elles offrent aussi bien à ceux qui cherchent qu’aux professionnels de l’immobilier la possibilité de trouver ou d’annoncer des objets à moindres frais. De plus, la Banque Cantonale peut tout autant apporter son expertise dans le domaine immobilier que s’adresser à travers la plateforme à tous ceux qui ont besoin d’un financement et les soutenir dans leur démarche. Les banques permettent à newhome d’investir dans l’innovation et de mettre ainsi à la disposition des clients des outils d’une grande utilité.

Le modèle interactif 3D par exemple. Lorsque je place une annonce, quels sont les avantages qu’il m’apporte?

JPV: L’annonceur peut mettre en scène son objet de façon plus intelligente et plus attrayante.

Lorsque je suis à la recherche d’un logement, qu’est-ce que la fonction m’apporte?

Kaspar Helfrich: Lorsque je suis en quête d’un logement, je veux avant tout faire rapidement la différence entre les offres qui me conviendraient et les autres. Un modèle 3D permet d’obtenir une vue d’ensemble. De plus, la personne qui cherche peut « tester » le logement dès le stade de l’annonce en y plaçant du mobilier. Elle en apprend ainsi bien davantage sur les dimensions réelles et les relations des pièces les unes par rapport aux autres que si elle n’a qu’un plan pour s’orienter. En fin de compte « 12 m2 » en dit beaucoup moins que « cette pièce peut accueillir un grand lit, une table de nuit, un porte-cintre et un fauteuil ».

Combien de temps nécessite l’élaboration d’un modèle et quelles sont les informations dont vous avez besoin pour cela?

KH: Nous livrons toujours sous 24 heures, souvent même avant. Et il nous faut au moins un plan. Nous pouvons même travailler avec des plans anciens ou des photos de plans. Plus la quantité d’informations disponibles est grande, par exemple avec des photos, plus les modèles sont précis.

À l’origine du modèle 3D, il y a l’entreprise suisse Archilogic. Comment en êtes-vous arrivés à cette coopération?

JPV: Pour newhome, l’innovation constitue un pilier stratégique. Pour pouvoir mettre à la disposition de nos clients les tous derniers développements, nous sommes constamment à l’affût de partenaires intéressants pour une collaboration. En 2014, nous avons découvert Archilogic. Nous avons immédiatement été conquis par la technologie, par l’équipe et par l’élan avec lequel les collaborateurs d’Archilogic se consacrent au projet.

Comment peut-on imaginer la recherche immobilière à l’avenir?

KH: Je crois que nous chercherons d’une manière plus spécifique. Il ne s’agira plus seulement de mètres carrés et de situation, mais d’espaces qui devront correspondre à notre personnalité. Et je ne pense pas seulement à des mot-clés tels qu’immeuble ancien, loft ou maison individuelle. Je vois plutôt une disposition des pièces exactement adaptée à mes besoins. Nous ne portons pas simplement un pantalon, mais bien exactement le jeans qui reflète notre manière de voir la vie.

Quelle va être la prochaine étape pour newhome?

JPV: Les modèles 3D représentés à l’écran sont déjà d’un grand soutien, mais l’expérience doit aller encore plus loin. Bientôt, grâce à des lunettes spéciales, nous allons permettre à ceux qui cherchent de se déplacer au sein de nos modèles 3D, et ce, sur les salons immobiliers et dans certaines agences bancaires.

Est-ce que newhome peut se développer jusqu’à devenir un leader des portails immobiliers?

JPV: Pour nous, ce n’est pas la taille qui compte. Nous voulons présenter aux gens une offre aussi large que possible – mais une offre gratuite.

Jean-Pierre Valenghi est CEO du portail immobilier newhome. Celui-ci résulte de l’évolution des places de marché des banques cantonales qui opéraient depuis 1999 des portails immobiliers gratuits pour les particuliers et les professionnels à la recherche de biens immobiliers ou qui souhaitaient en proposer. Depuis mars 2013, les 16 banques cantonales participantes se présentent sous la marque unique newhome. L’intégralité de l’offre de base est gratuite.  www.newhome.ch

Kaspar Helfrich est co-fondateur et CEO de la société Archilogic. Celle-ci a été créée en mars 2014 par 4 architectes en tant que spin-off de l’ETH. Les expériences positives vécues dans la pratique avec la technologie 3D ainsi que l’immense potentiel de cette dernière les ont motivés à programmer la version bêta de l’outil numérique. L’équipe n’a cessé de s’agrandir au cours des derniers mois. Archilogic emploie aujourd’hui 15 collaborateurs. www.archilogic.ethz.ch